C'est fou ce qu'on peut être fou d'un petit bout de chou. Je parle ici de mon petit Titi, mon petit bébé haut comme trois pommes. Oui, ce petit être est tout pour moi. Je l'aime tout simplement.
Je sais, il va grandir, devenir un petit d'homme, va vouloir son "scooter" (voire le sketch de Kavanagh à ce sujet), va nous faire passer des moments terribles, va même nous détester car on lui a refusé d'aller à cette fameuse boum, alors que les potes (et la petite amoureuse) seront de la partie. Puis il quittera le cocon familial, pour les études, ou pour, lui aussi fonder son foyer. Bref, il vivra sa vie et nous, on l'espère à côté de lui en tout temps.
Mais aujourd'hui, quand je l'ai dans mes bras, quand je joue avec, quand je m'en occupe, je découve combien ce petit bout est fragile, qu'il a besoin de moi (et de sa mère ne l'oublions pas) et qu'il mérite toute mon attention. Alors, oui, petit ange, je serai toujours là à tes côtés, et tu pourras compter sur moi. Car, je t'aime et je ferai de mon mieux pour que tu puisses grandir dans les meilleures conditions. Parole de Papa.